Venez suivre vos études dans cette universitée américaine
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 villa de James

Aller en bas 
AuteurMessage
James Delfino
Prend ses marques
James Delfino

Nombre de messages : 98
Coté Coeur : protéger par une barrière solide
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: villa de James   Dim 15 Oct - 2:02

James avait opté pour une villa de taille moyenne, plus pour pouvoir ranger tout les objets qu'il avait prit avec lui, que pour avoir de l'espace à vivre. C'est vrai qu'il faut l'avouer, il avait été très séduit par cette villa, car elle possédait une piscine couverte mais qui pouvait se découvrir par beau temps, ce qui lui permettrait de patoger ou d'entretenir un peu son corps et son coeur en faisant des longueurs. Il adorait l'eau et était un vrai poisson, nageant aussi bien au-dessus que dans l'eau, quand il était élève à l'université, il faisait partit de l'équipe d'apnée et était dans les meilleurs. Il était bon en sport mais le seul sport où il se démarquait, était la nage en apnée.
Il avait mis un peu de temps à refaire la maison à son goût et faire les quelques petits travaux d'entretiens. Vivant seul depuis un bon moment, il avait au fur et à mesure appris à réparer la plomberie, tapisser, peindre et autres. L'entrée était très sobre, il y avait des portes manteaux, une armoires à chaussures et une petite table d'appoint en cerisier, il y avait quelques petits tableaux peints par des enfants de Namibie. Il avait opté un blanc crème et les boiseries bordeaux pour son salon-salle à manger, la décoration de la pièce était surtout faite par des masques de diverses tribu sud-américaine, suspendus au mur, l'ameublement était lui plutôt classique. La pièce qui devait servir à la base de bureau, fut transformée en un petit salon pour prendre le thé ou lire tranquillement. Il y avait pas mal d'étagère basse et quelques hautes munit d'échelle pour atteindre les livres les plus hauts. Le mur du fond était recouvert d'une tapisserie indienne, d'ailleurs l'ameublement était très typique indien, les fauteuils et la table étaient près du sol dans un bois plutôt exotique et foncé, recouvert de coussins beiges. La cuisine donnée sur la salle à manger, par une sorte de bar à l'américaine, elle était assez bien équipé et décorait d'objets culinaires de tribus et peuplades en tout genre. Un petit tableau peint par son frère était accroché au centre du mur principal et représentait un citron entrain de se faire découper en rondelle par une caricature de James. Cette peinture était assez vieille puisqu'ils étaient encore ados quand il l'avait fait mais l'anthropologue l'adorait et l'avait toujours gardé avec lui.
Au premier, se trouvait deux chambres, une salle de bain et une pièce transformée en bureau. La chambre de James était meublé d'un lit à baldaquin, d'une garde robe, d'une commode et deux petites tables de chevet, le tout était dans un bois sombre et exotique un peu comme les meubles du petit salon. Pour donner un peu plus d'intimité à la pièce, il avait installé de grand rideaux beiges aux fenêtres ainsi qu'au lit. Sur les murs étaient exposés de vieilles cartes coloniales ou dessinées par des anciennes tribus. Une porte relie directement la chambre à la salle de bain, plutôt classique, habillée de meubles en thèque, une étagère portait toutes les serviettes de diverses couleurs, pliées soigneusement, une petite armoires renfermés tout les produits de beauté et de toilette utilisés par James. La seconde chambre était très coussins, on peut dire çà ainsi. Le lit était plutôt un ensemble de coussins répartis sur tout le sol qu'un véritable matelas, il n'y avait qu'une petite commode surplombée d'un miroir et des voiles pendaient çà et là dans toutes la pièce qui lui donnaient un petit air reposant et intime. Le bureau était la dernière pièce que l'on atteignait, il se trouvait au fond du couloir. Quand on ouvrait la porte, on pouvait facilement se demander, si quelqu'un travaillait vraiment là dedans, c'était la seule pièce qui n'était pas rangé. Il y avait des papiers, des cartons, des objets éthiques éparpillés un peu partout, il était d'ailleurs difficile d'y distinguer un bureau et des étagères dans cette pièce et pourtant le professeur s'y retrouvait très bien et y passer des heures à travailler et à étudier.
Ayant déjà mis plusieurs semaines à décorer et aménager l'intérieur, James n'avait pas encore eut le temps de s'occuper de l'extérieur qui était pour l'instant une simple pelouse se terminant par une terrasse entourant la piscine et prolongeant le salon par une grande baie vitrée. La piscine était accessible depuis la maison par une grande porte coulissante en verre, il y avait deux bains de soleil en thèque qui se trouvait à proximité et une étagère, un peu comme celle de la salle de bain, recouvertes de très grandes serviettes pour pouvoir s'y enrouler en sortant de l'eau. L'anthropologue envisageait de mettre des bambous tout autour du jardin pour faire une sorte de clôture naturelle et d'agrémenter la pelouse de quelques fleurs çà et là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
villa de James
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» David Villa Icon
» Présentation de James-Potter
» James Rutherford ▬ Présentation
» Dérive. [James]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
University :: Les Residences :: Résidence Professorale-
Sauter vers: