Venez suivre vos études dans cette universitée américaine
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Villa de Lex Coghlan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emy P.
Populaire
Emy P.

Féminin Nombre de messages : 652
Age : 33
Coté Coeur : .::.Bon, je crois que je vais pas pouvoir me retenir bien longtemps, j'ai deja un pied dedans!!!.::.
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Dim 27 Aoû - 0:56

Et malheureusement, Raffi avait bel et bien entendu ce petit moreceau de prénom, qu'elle avait bien vite stoppé de dire, mais s'était inévitable, elle était assise juste à ses cotés, c'était certain qu'elle ait entendu ce CHRIS sortir de la bouche de Emy...Lorsque Raffi fit la remarque, elle sentait une pointe de colère dans les paroles de son amie, comme si ce diminutif était kle fait déclencheur de quelque chose chez elle...Elle était maintenant face à la jeune italienne, et Emy voyait dans ses yeux une lueur qu'elle n'avait jamais vu auparavant, un mélange de tristesse, de colère, mais d'interrogation...Elle se posait surement des question, et comme l'avait prédit emy, Raffi enuméra une suite de question, d'une vitesse incroyable...Emy ne put que se taire, elle n'avait pas vraiment imaginé ce cas de figure, maintenant, elle était fixée...Sa meilleure amie prendrait tres mal ce qui suivrait...Emy ne se sentait pas tres fière d'un coup, tres mal, elle se mordait les lèvres, puis regardait le sol...Rien ne sortait de sa bouche et pouratnt il fallait parler...

Lui mentir, c'était pas possible, elle ne savait pas mentir, la preuve en moins de 30 secondes, elle avait craché le morceau, alors qu'elle voulait mettre les choses au clair en douceur...Et bien c'était raté! Mais alors, par quoi commencer...Emy devait marcher sur des oeufs, pour ne pas froisser son amie...Du moins, ne pas plus la froisser, étant doné la froiseur de ses mots, elle avait du mal à digérer...Enfin, Emy comprenait tout à fait, elle n'avait pas eut de aurevoir, pas d'explications non plus...Elle ne savait rien, c'était plus simple pour Emy, elle venait de discuter pendant plus d'une heure avec christopher, et elle avait compris pas mal de choses, et puis le mot magique était enfin arrivé...Mais bon, est ce que Raffi le prendrait aussi bien qu'elle avait pu le prendre...c'était visiblement et surement moins certain....Emy se racla la gorge, et décida d'être tres franche...

"Et bien, c'est pas vraiment un lapsus...euh j sais pas vraiment comment m'y prendre mais bon, on va y aller vite comme ça pas de secrets entre nous...Christopher n'est pas parti comme prévu, il est ici..."

C'était le mieux à faire, rien de plus rien de moins, pour le moment c'était emplement suffisant, la préoccupation première de emy était de savoir ce que ferais Raffi, lorsqu'elle entendrait cette nouvelle, et surtout comment emy devait alors lui rzconter ce qui s'était passé...Mais si elle le prennait vraiment tres mal? Elle ne pourrait pas tout lui dire, son tempérament d'italienne, faisait d'elle une tête de mule, lorsqu'elle avait une idée et bien, elle ne la quittait plus...Emy devait alors faire vite, et lui expliquer directement, de toute façon maintenant, la douceur n'était plus de rigueur étant donné qu'elle avait mit les pieds dans le plats dix minutes apres son arrivée chez Lex...Elle se releva puis se posa devant Raffi, en la regardant droit dans les yeux...Et puis toujours un léger sourire, si seulement ce dernier pouvait rendre celui de Raffi, ça l'arrangerait plutot...

"Voila,tout à l'heure quand je suis allée m'inscrire, et bah je suis tombée sur lui...Et puis on a beaucoup discuté, on a passé du temps ensemble, et ça nous a fait du bien...Il a changé, complètement transformé, tu le verrais, il a grandi..."

Emy souriait naturellement pour le coup...Elle pensait vraiment ce qu'elle venait de dire...Ils avaient tellement partagé en si peu de temps, s'en était trop beau pour être vrai...Et pourtant c'était lui, christopher, qui avait murit, mais pour de vrai, pas semblant...Elle se rassie aux cotés de Raffaella, et lui tapa sur la cuisse, ce Je T'aime, elle devait lui en parler, c'était elle qui devait le savoir en premier...Elle dvait partager ça, c'était invitable, mais vu la mine qu'elle faisait, c'état pas gagné d'avance...

"Il m'a dit je t'aime, tu te rends bien compte? Christopher m'a confié ses sentiments, il n'aime plus son ex et puis il ne considère pas vraiment cet enfant comme le sien, il n'arriverait pas à m'oublier...C'est normal quand on me rencontre, on peut plus se passer de moi...Mais bon, on est pas vraiment ensemble, on a juste pris une décision...On va prendre notre temps..."

La nouvelle qu'elle devait annoncer à Raffi, elle n'avait plus vraiment envie de lui confier, étant donné la tete de son amie, elle préférait s'arrêter là, et attendre qu'elle reprenne vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poloche09.skyblog.com
Raffaella
*Star de l'University*
Raffaella

Féminin Nombre de messages : 1048
Age : 36
Coté Coeur : Briseuse de carapace professionnelle..et oui, j'ai pris du galon....
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Dim 27 Aoû - 1:40

Heureusement, Emy n’avait pas pris la décision de mentir à Raffi…elle n’avait pas l’intention de lui cacher les raisons de ce soudain sourire sincère, de cette étoile qui pétillait à nouveau dans ses yeux, de ce qui la rendait soudainement si détachée par rapport à tout ce qu’elle leur avait raconter quelques heures auparavant….

Raffi était une jeune fille adorable, mais elle détestait qu’on la prenne pour une imbécile, ou qu’on la prenne avec des pincettes…Elle détestait l’air condescendant que pouvait prendre ses parents lorsqu’il lui expliquait quelque chose qu’elle ne pourrait pour eux pas comprendre….Elle le détestait au plus au point, cet air qui disait : « Tu ne peux pas vraiment comprendre » ou « je vais lui expliquer lentement pour que la pillule passe mieux…. » Et c’était étrange comme elle avait soudainement l’impression que c’était cette même expression qu’elle retrouvait dans les attitudes et dans le ton d’Emy …..

Elle se rappela alors la façon dont Lex avait abordé les choses sur la plage, pour lui parler de sa « réelle identité »…Il y était allé franco, comme une bonne claque mais au moins, on est fixé tout de suite…La, Emy, elle était plutôt en train de la jouer genre : « Je vais y aller lentement, je vais choisir mes mots pour pas la vexer….. ».. Raffi, avait plus envie de la secouer pour l’aider à cracher le morceau que d’écouter tout le baume qu’elle utilisait pour enrober ses phrases….

Apparemment, elle devait avoir lu dans le regard de la jeune italienne son impatience et le mélange d’émotion comme la colère dans ses yeux car elle se leva, se postant devant elle et lui lachant le reste de son discours tout de go...elle avait pourtant l'impression qu'elle était loin d'avoir tout dit....

Ils avaient passé du temps ensemble et ça leur avait fait du bien parait il, il avait grandi…..Raffi secoua légèrement la tête, soufflant, écoeurée et lâchant à son amie

« c’est ça, laisse moi rire…… »

Elle ne croyait pas un seul mot de ce qu’elle venait de lui dire…Christopher grandir ? murir ? mais quel mensonge avait il bien pu lui dire ? quel mot avait-il bien pu utiliser pour la rendre aussi aveugle….Car l’adage « l’amour rend aveugle » était tout à fait adapté à la situation….et pour ne plus voir souffrir son amie, elle aurait préféré que l’autre vieille adage : "Loin des yeux loin du cœur" s’applique à la place...

Le sourire sur le visage d’Emy lui faisait mal….Comment pouvait-elle croire que cet enfant pourri gâté pourrait être réellement sérieux et sincère ? Emy se rassit aux côtés de son amie qui était de plus en plus en colère…le récit de la jeune américaine ne lui plaisait pas, elle s’attendait au pire et le pire n’arrivait pas….elle mettait des gants pour lui parler…mais ça ne regardait pas Raffi après tout….Emy ferait ce qu’elle voulait…qu’est ce qu’elle attendait de son amie ? qu’elle approuve ? L’attitude d’Emy agaçait Raffi au plus au point…sa main sur la cuisse de l’Italienne, on sentait bien qu’elle cherchait à la radoucir mais elle n’obtenait que l’effet inverse…..Il lui avait dit Je t’aime…..c’était le comble…..il était surtout trop immature que pour assumer ses erreurs……il était lâche et cela ne faisait que le confirmer….

« On peut savoir pourquoi tu m’expliques ça comme si tu m’apprenais à compter ? Emy, qu’est ce que tu attends de moi ? que je te donne mon approbation ? que je dise "SUPER, je suis hypra méga heureuse pour toi…. ?" je suis désolée, je ne saurais pas…je n’ai pas envie d’être hypocrite avec toi….Christopher n’est qu’un menteur, il t’enleve ce que tu as de plus beau…Tu es prête à vivre avec un garçon qui met une fille enceinte et qu’il l’abandonne la ? et même, s’il était retourné en Angleterre ? tu te rends compte que pendant des mois il t’a caché la grossesse d’Hilary et malgré tout ça il a tout fait pour que tu sois amoureuse de lui ? que tu t’attaches à lui ? à la crique ou ailleurs ? il a profité de toi pour te lâcher après comme un citron dont on aurait tiré tout le jus ? et toi tu me demandes d’accueillir la nouvelle avec le sourire ? »

Raffi s’était levée, le ton montait peu à peu, elle faisait les cents pas dans le salon. Les paroles sortaient toutes seules et elle ne se rendait pas bien compte de ce qu’elle disait…elle pensait chacun de ses mots, mais il y malheureusement des vérités qui ne sont pas bonnes à dire…

« Non, je ne peux pas te dire ce que tu as envie d’entendre, excuse moi….je suis désolée…j’approuve pas du tout, mais qu’importe tu feras quand même ce que tu voudras » …

Elle s’était arrêtée et avait soufflé…la colère montait, elle souffrait pour son amie…elle avait peur pour elle…la colère lui donnait envie de pleurer, elle avait envie d’aller trouver Christopher et de lui dire de laisser son amie tranquille…et si le ton n’avait cessé de monter, la dernière phrase, elle lui dit dans un souffle, stoppée devant elle, droits dans les yeux :

« Tu ne crois pas qu’il avait déjà fait assez de mal par ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy P.
Populaire
Emy P.

Féminin Nombre de messages : 652
Age : 33
Coté Coeur : .::.Bon, je crois que je vais pas pouvoir me retenir bien longtemps, j'ai deja un pied dedans!!!.::.
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Dim 27 Aoû - 2:32

Et ce qu'Emy avait précdemment prévu arriva...Raffaella, la jeune fille si calme devint comme un volacn en fusion...Une espèce de comète qui explose dans l'atmosphère...Incontrolable, le ton montait créschendo...Emy se sentait mal, surtout à la première réponse de son amie...Elle sentait comme un froid entre elles...une chose encore inconnu pour emy en ce qui concernait Raffi, elles ne s'étaient jamais froissés, étaient d'accord sur tout, sans aucuns soucis...et pourtant dans son ton glacial, emy avait été touché au plus profond, mais elle avait continué son explication jusqu'à la fin, et les craintes de la jeune fille se confirmèrent alors...son sourire avait totalement disparu, elle restait immobile en train de la suivre de regard, et d'ailleurs ses yeux n'avaient plus d'expressions, jamais emy ne l'avait vu dans cet état...elle souffalit, secouait la tête, enfin, elle était plutot outrée que heureuse du retour de Christopher...

Et la l'épée au dessus de la tête de emy qui pendait depuis qu'elle avait commencé à s'expliquer s'effondra sur elle...Raffi vida son sac, jusqu'à la dernière lettre qu'elle devait rononcée...elle pensait que emy la prenait pour une enfant et elle raconatit toute siorte de chose qui semblaient de plus en plus exagérées pour Emy...C'est vrai, chris n'avait pas été super honnete mais elle avait eu la preuve cet apres midi qu'il avait changé...Comment pouvait elle se permetre de cracher sur Christopher, alors qu'elle n'avait pas eu le temps de lui parler, ni de lui demander des explications...Même Emy lorsqu'elle avait vu le jeune anglais sur la pelouse devant l'administration, elle avait chercher à comprendre avant de s'ennerver, d'ailleurs il n' ya avit eut aucuns mots plus hauts que l'autres...et soudain, l'explication plustot houleuse qu'elle avait evité avec chris, c'était Raffi qui lui donnait...

Emy ne pensait pas et ne trouvait pas le besoin de s'explaiquer elle ne pensait pas comme son amie, qui devenait de plus en plus virulente dans ses propos...Elle faisait passer l'homme qu'elle aimait pour un moins que rien, chose qu'il n'était pas, elle n'avait pas du le comprendre si bien qu'elle le pensait...Et surement qu'elle prennait Emy pour une adolescence en pleine crise, ce qu'elle n'était pas...Emy refusait catégoriquement les paroles de l'italienne...Et elle était assez remontée pour faire comprendre qu'elle aussi, son coeur avait été touché et qu'elle le défenderais bec et ongle...

"Alors écoutes moi je te demande rien Raffaella, je te demande pas de pardonner à Chris, je te demande pas de comprendre puisqu'apparemment tu comprends pas que je puisse être amoureuse...Mais moi, je l'aime et c'est comme ça, tu pourras pas changer ça, apres si tu t'en moques et bien tres bien, critiques moi tant que tu veux, tant pis...Mais attention, ne dis rien d'autre sur Chris, on t'a jamais dit qu'il fallait pas cracher sur les gens quand ils étaient pas là, et surtout qiuand il n'avait pas fourni d'explications..."

Emy s'était levée à son tour, elle sentait au fond , cette boule éclater, pleurer surement pas, elle n'en avait pas envi, la seule chose qu'elle voulait, c'était piqué aussi la jeune italienne droit au coeur pour montrer ce qu'elle venait de faire à Emy...Lex, était la cible visée bien sur, ce cher Lex...Elle ne voulait pas passer par là, au final lui n'avait rien fait, et il allait etre melé à cette dispute...Mais Raffi avait dépassé les bornes...Emy avait testé Christopher toute l'apres midi, et elle se permettait de dire des choses sur lui sans savoir...

"Tu vois là, tu parles, mais tu sais pas de quoi...Tu connais l'histoire de hillary oui, c'est vrai, moi aussi, et peu etre mieux que toi! Apres tu sais quoi? Hein? Dis moi, toi qui sais tout, vas y, racontes! Ah mais non, je suis bête, madame me donne des leçons, depuis qu'elle sort avec un Prof, elle se prend pour plus qu'elle n'est...c'est pour ça qu'elle e fait la morale, mais au final elle sait rien du tout...Ca marche pas avc moi ma belle, tu diras ce que tu voudras, ç'est pas comme ça que me resonneras...Et d'ailleurs tu n'auras pas à me raisoner...J'étais venue ici, pour prendre mes affaires et rentrer chez moi, pour passer du temps avec lui et essayer de repartir sur de bonnes bases...Et oui, ya des gens à l'inverse de toi, qui font en sorte de comprendre plutot que de critiquer les gens avant de le avoir vu..."

Et puis Emy s'avança violemment vers raffi, qui était furieuse, cela se lisait dans son regard...Elle ne pouvait plus e retenir, elle avait cherché emy, et bien elle allait la troouver...

"En fait , je sais, tu dois être jalouse, t'es jalouse parce que c'est moi qui ai eu Christopher...C'et nul de réagir comme ça...Et en plus, essayer de me faire croire qu'il me ment, mais ma pauvre, c'est vraiment n'importe quoi, je te pensais pas si mauvaise..."

Emy restait debout, elle n'en démorderait pas, des excuses c'était ce u'elle voulait, et puis elle partirait, simplement, sans rien dire comme ça, et puis elle oublierait, elle avait dit des mots qu'elle ne pensait pas, mais parfois, quand dans votre coeur, quelqu'un est venu vous déranger, vos mots sont forts aussi forts que le mal qu'on vous a fait, et lorsqu'ils viennent de votre meilleure amie, c'est encore pire...Et elle termina par la question que raffaella lui avait posé...

"Et toi, tu crois pas que tu fais du mal en ce moment?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poloche09.skyblog.com
Raffaella
*Star de l'University*
Raffaella

Féminin Nombre de messages : 1048
Age : 36
Coté Coeur : Briseuse de carapace professionnelle..et oui, j'ai pris du galon....
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Dim 27 Aoû - 3:38

Au plus la jeune fille parlait, au plus le visage d’Emy se décomposait, mais Raffaella était bien trop aveuglée par la colère de voir son amie se faire manipuler de la sorte par Christopher pour se rendre compte qu’elle allait trop loin, mais elle ne perdait rien pour attendre, la réponse d’Emy lui rappellerait bien vite qu’elle était allée trop vite et qu’elle avait peut-être outrepassé son rôle d’amie. Pourtant, Raffaella n’avait rien demandé…elle arrive ici en larmes, décomposée, et maintenant, elle aurait souhaité que Raffi applaudisse des deux mains le mal que son copain lui faisait.

Les propos que lui tenait Emy étaient complètement incohérents. Elle ne s’attendait pas à ce que ses dires soient déformés de la sorte dans la bouche d’Emy .Elle n’avait jamais dit qu’elle critiquait son amie, elle l’aimait trop pour ça, et elle admirait tout ce qu’elle était, elle était formidable et plus elle fréquentait Christopher et moins son sourire était radieux tant elle attendait en vain un mot ou une attention qui la réconforterait dans les sentiments de celui qu’elle aimait.

Elle détestait la voir comme ça, et c’est par amitié pour elle qu’elle lui faisait part de son avis…peut-être que oui, elle ne s’y était pas bien pris mais il ne fallait pas demander à Raffaella d’être diplomate, elle qui est si maladroite….Mais jamais, au grand jamais elle ne critiquait son amie, elle comprenait qu’elle soit amoureuse…et elle comprenait que pour elle le retour de l’être aimé était accueilli comme un bénédiction….on voit bien qu’elle n’a pas vu son visage lorsqu’elle était arrivée chez Lex dans le courant de la matinée…

« Oh, minute papillon, je te critique pas et je ne te juge pas, il ne s’agit pas de toi, je sais que tout ce que tu fais, tu le fais par amour, mais on abandonne pas les gens comme il la fait pour revenir ensuite avec des belles paroles….Ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit….c’est à lui que j’en veux, pas à toi…et je trouve dommage qu’une fille aussi intelligente que toi, puisse se laisser manipuler par lui….je pensais que tu avais été apprise avec ton ex…tu crois pas que tu mérites mieux qu’un futur père qui démissionne déjà de ces responsabilités ? »

Emy était à présent debout, la colère se lisait sur son visage et le ton entre les jeunes filles étaient en train de monter, même si Raffi, pour éclaircir les choses s’étaient quelques peu radoucies. Elle s’était rendue compte qu’elle avait peut-être été trop loin dans ses propos, mais Emy n’avait pas l’air d’écouter les mises au point que Raffi cherchait à lui donner…

La suite de son discours était de plus en plus virulant et il fit à Raffi l’effet d’un bon coup de poing dans la figure…Les mots qu’elle utilisait étaient blessants et l’Italienne était complètement décontenancée…une douche froide ne l’aurait pas surprise beaucoup plus…Elle restait la bouche bée devant tant de méchanceté…

Parce que c’était de la méchanceté et elle n’avait jamais été confrontée à une telle attitude ni de son amie, ni même de personne auparavant…..Son frère était toujours la pour la préserver et elle avait été élevée dans des draps de soie….Elle se sentait un peu démunie mais cela ne dura pas très longtemps….

Elle était en train de piquer au vif l’Italienne. Elle avait attendu qu’Emy finisse. De toute manière, elle n’aurait sans doute pas su l’interrompre à moins de crier plus fort qu’elle et elle ne s’en sentait pas la force tant Emy parlait fort et tant Raffi était perdue……c’était même étonnant que Lex ne soit pas encore venu voir ce qu’il se passait…..

Elle tenait des propos pour le moins vexants…elle pensait que Raffi se prenait un peu la tête par le statut de lex, qu’elle ne prenait pas la peine d’écouter les explications des autres, qu’elle était hypocrite…

Lorsqu’Emy cessa de déblatérer ces méchancetés, on pouvait lire sur le visage de Raffi toute la déception qu’elle pouvait ressentir. Celle qu’elle pensait être sa meilleure amie était en train de lui dire des choses si horribles et avec tellement d’aplomb qu’il était difficile pour elle d’imaginer qu’elle aurait pu ne pas les penser….Tout les membres de Raffaella se mirent à trembler, elle ne savait même plus où elle était et pour la première fois depuis longtemps, elle sentait qu’elle ne pourrait plus contenir ses larmes bien longtemps….et c’est en pleurant au milieu de sa riposte qu’elle entreprit de répondre à Emy…..

« C’est ce que tu penses de moi ? Tu m’écoeures, tu te sers de ce que je t’ai confié en toute amitié contre moi ? qu’est ce que tu crois ? que ça me réjouit qu’il soit professeur ? tu crois que ça me plait de savoir d’avance que je vais entendre des petites gens comme toi parler à longueur de temps ? mais ne viens surtout pas me dire que je me prends de haut….parce que c’est faux et tu le sais……je préfèrerais mil fois qu’il ne soit pas professeur ici….et tu le sais aussi, mais c’est pas grave Emy…..Poverina, tu sais pas ce que tu dis, et tu n’imagines même pas ce qui t’attends……Alors, tu veux partir ? arrange toi avec Lex, mais ne fais pas comme si c’était moi qui t’avais fait fuir…..parce que je ne t’ai dit que la vérité, mais il y a des vérités qui sont trop difficile à entendre……parce que pour que je puisse comprendre ce qu’il s'est passé dans sa tête de lâche, encore aurait-il fallu qu’il soit la pour m’en donner des explications, que j’aurais pu comprendre…….il est parti sans me dire au revoir et il revient, sans chercher à savoir ce que je pense de son geste pour le moins idiot et du mal qu’il t’a fait ? parce que je m’en fous qu’il ne m’ait pas dit au revoir, il n’a pas d’égart pour moi, je m’en fous, c’est pas lui qui m’a donné ma tartine de pain pendant 19 ans, tout les jours au matin…. mais qu’il te fasse souffrir tu vois, ça oui, ça me fait mal …. alors, je ne critique pas je me base sur des faits et les faits sont la……il se moque de toi comme il se moque de moi, il est prétentieux et seul sa petite personne compte………et avant d’imaginer que je suis jalouse, réfléchis à l’avenir qu’il t’attends……..Alors ne me dis pas que je suis mauvaise, mon seul tort c’est de m’inquiéter pour toi, si j’avais su que tu étais aussi sournoise…..et puis, je ne suis pas vraiment surprise….. tu ne mérites que ça, qu’on te traite comme une moins que rien et qu’on t’abandonne au milieu de nulle part, en t’annonçant qu’on te quitte, comme si tu n’étais rien….. les gens comme toi ne mérite que ça….souffrir avec des gars qui ne les respecte pas…Alors, maintenant, demande toi, lequel de nous trois fait le plus de mal….lui il s’en moque, tant qu’il a réussi à t’embobiner…..tu gâches tout Emy…..j’aurais préféré me moquer de toi comme il le fait, au moins j’aurais eu plus de respect de ta part, et j’aurais pas été obligée d’entendre ce genre de chose de ta bouche…et ça m’aurait fait moins mal….... »

Elle se sentait trahie, et elle était complètement en larme, elle n’avait plus rien à dire, plus rien à ajouter……si ce n’est….

« Je ne te souhaite aucun mal ni même du bien, c’est comme si tu n’existais plus…….. »

Elle ne savait pas ce qu’elle devait faire…partir, rester….elle n’était pas chez Emy, ni chez elle… laisser emy partir ou appeler Lex pour qu’il discute avec elle…

Elle était dans une drôle de situation….elle était complètement perdue et abattue…..elle détestait se mettre dans cette état la….et elle s’éloigna donc….sur la terrasse, pour se calmer car à présent ce n’était plus son problème, elle venait de perdre en une matinée deux personnes qui comptaient pour elle…..


Dernière édition par le Lun 28 Aoû - 13:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy P.
Populaire
Emy P.

Féminin Nombre de messages : 652
Age : 33
Coté Coeur : .::.Bon, je crois que je vais pas pouvoir me retenir bien longtemps, j'ai deja un pied dedans!!!.::.
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Dim 27 Aoû - 4:40

Emy était debout, toujours face à son amie, elle écoutait raffi parler, et parler encore...Elle sentait que plus la conversation avançait plus elle se bloquait, comme une voie sans issue, ou on avait beau avancer on se prendrait tojours un mur...La seule chose, que voulait Emy, qui était tres simple, c'était qu'elle explique ce que chris lui avait dit, et pourquoi elle avait fini par le croire...ni plus, ni moins, et des lors qu'elle avait essayé, c'était comme si, elle se butait et n'avait pas essayer de donner une seconde chance à Christopher...Bien sur qu'elle ne savait rien de ce qu'ils s'étaient dit, mais elle lui offrait une opportunité de savoir et elle l'avait rejetté...Ce qu'Emy prit pour elle, tout ce que disait raffi, ne faisait que rendre la rendre encore plus mauvaise, d'une parce qu'elle ne prennait pas le temps d'écouter son amie, ni de lui faire confiance...Deuxièmement, qu'elle touchait à l'homme qu'elle aimait, elle aussi elle avait souffert lorsqu'Emy parla de Lex, elle avait pourtant compris que cela faisait mal....Et pour finir, ce ragrd qui voualiat dire tellement de chose et surtout que leur amitié venait de voler en éclat...

Surement que emy passait pour une peste, même la pire qu'on pouvait croiser dans une vie, mais Raffi l'avait tellement blessé, c'était une défense un réflexe...Comme pour se protéger, coment rester de marbre fasse à ces paroles...Même elle ne pouvait pllus contenir son émotion...L'italienne, qui ne pleurait jamais, s'effondra devant emy, et préféra paritr dans le jardin seule, c'était vrai que Emy n'avait pasmaché et ses mots, et qu'elle ne pensait pas le quart de ses mots, mais pourquoi ne voulait elle pas faire confiance à Emy, et simplement s'asseoir pour l'écouter...Au fur et à mesure que la dispute avançait, le ton qui était monté redescendit alors, mais le long monologue que venait de faire Raffi toucha emy au plus haut point, elle ne savais pas vraiment si ce qu'elle resentait était de la colère ou de la tristesse, qu'elle pense ça d'Emy, c'était plutot la fin de tout...Comment une amitié pourrait fonctionner si elles se disputaient pour un garçon, comme des chiffonières, comme si elles ne s'aimaient pas et qu'elles n'avaient aucunes estimes l'une pour l'autres...emy senti en elle une chaleur effroyable, comme une vague de colère, elle aurait pu encore dire des choses, mais au final des choses méchantess, mais aussi des choses rassurantes...Et puis elle se ravisa préférant se taire plutot que de toucher au couteau dans la plaie encore béante...

Ce qui était certain, c'était qu'elles soufraient toutes les deux, mais Emy, qui avait tendance à pleurer pour un rien, ne pu verser aucunes larmes, elle restait là, au milieu du salon, un silence plutot froid s'était alors installer au mileiux des éclats de voix...Emy se dirigea vers Raffi, une chaise trainait dehors elle la prit, puis 'y installa face à l'italienne en leur...elle aurait pu la consoler, et en mourrait d'envie, mais ce qu'elle venait de dire la dérangeait...Ce que son amie avait dit sur elle, elle n'y pensait pas vraiment, cela l'avait blessé qu'elle la pense si sournoise...Mais, ce qui la dérangeait toujours s'était cet acharnement sur Chris...Emy savait tout ça, il n'était pas blanc comme neige, il avait fait des choses tout à fait condamnable, et avec ce qu'il avait fait il n'aurait pu qu'être accablé...Ce qui decevait Emy, c'était qu'elle avait cette impression que la jeune italienne ppense qu'elle s'était faite avoir, une deuxième fois, comme si elle était encore enfant, et qu'elle n'avait pas au préalable penser au conséquences et à régler les choses avant de prendre un décision qui de plus n'était pas prise...Christopher et Emy n'étaient pas ensemble....Oui, ils s'aimaient, mais, pour Emy ça n'était pas suffisant, elle ne lui menerait pas une vie facile...Tout ça, elle n'avait pu l'expliquer à Raffi, et elle ne savait pas si cela en valait encore la peine...

Elle se leva puis posa sa main sur son épaule, et lui tendant de l'autre un mouchoir puis dit d'une voix tout à fait calme maintenant...

"Si tu veux bien m'écouter, je ne m'étenderais pas...Je pense que maintenant, tu voudras plus jamais me voir, et surement que Lex fera de même...Je pense que tu ne me croiras pas si je te dis que ça me fais de la peine de te voir comme ça...Mais une chose me blesse vraiment, c'est que tu n'ai pas vraiment pris la peine de m'écouter...Je t'ai blessé je le sais, mais peut etre que maintenant, tu vas comprendre à quel point c'est dur d'entendre des choses méchantes sur l'homme qu'on aime...Oui chris n'est pas le garçon le plus parfait du campus et encore moins de la terre, mais tu sais tres bien pourquoi je l'aime...Tu le connais encore mieux que moi...Il est imprévisible! Tu ne veux pas me laisser t'expliquer tres bien...C'est à toi de prendre une décision, mes valises sont devanat le port je n'ai qu'a monter expliquer à Lex, et partir, et je vous laisse tranquille...ou bien tu décides de t'asseoir et je t'explique tout en détails, et apres tu penseras ce que tu veux, mais au moins tu connaitras toute l'histoire...Mais laisses lui au moins le bénéfice du doute..."

Elle resta là, bras balant, ne sachant plus quoi faire, finalement Emy se sentait mal, ele devint tout rouge, comme géné face à cette heune femme complètement défaite...Elle s'en voulait, Emy n'était jamais fachée tres longtemps...Et finalement, m^meme si elle savait qu'elle était allée trop loin et que Raffi ne lui pardonnerait en un instant, mais elle voulait lui dire c'était vital pour elle [hrp:Et vital pour Pauline aussi...]

"Ecoutes, je te présente mes excuses, je suis bête, j'aurais jamais du te parler de la sorte, je suis idiote, je t'aime de trop pour avoir pensé mes mots, tu le sais...Mais voila, il faut que tu m'écoutes, c'est comme ça, je n'en démorderais pas...S'il te plait, Je sais que tu nous en veux, mais écoutes moi une fois...Tu sais ce qu'est l'amour, alors laisses nous une chance à chris et moi..."

Emy avait repris sa place et apporter auparavant ue seconde chaise pour que Raffi s'y installe à son tour enfin du moins si elle voulait discuter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poloche09.skyblog.com
Raffaella
*Star de l'University*
Raffaella

Féminin Nombre de messages : 1048
Age : 36
Coté Coeur : Briseuse de carapace professionnelle..et oui, j'ai pris du galon....
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Lun 28 Aoû - 0:41

Raffi était dehors, respirant bien fort pour se calmer quand Emy vint la rejoindre, posant sa main sur son épaule avant de lui tendre un mouchoir. Raffaella ne l’avait pour commencer pas accepter ce mouchoir qui sonnait comme un drapeau blanc. Mais Raffi était trop blessée pour accepter de pardonner quoique ce soit…Elle ferait une trêve parce qu’elle ne supporterait plus d’attaque complémentaire mais, pardonner….non….Emy s’était servie de ce qu’elle lui avait confié en tout sincérité, comme on se confie a une amie contre elle… Et elle lui en voulait beaucoup…..

Son amie avait mis sa main sur son épaule, se voulant sans doute rassurante ou espérant la radoucir son amie…peut-être souhaitait elle être simplement écoutée…raffi n'en savait rien et vu l'état d'esprit dans lequel elle était, elle n'avait pas vraiment envie de savoir.

POurtant, Raffaella, complètement inerte, regardait son amie droit dans les yeux, dans ceux-ci, on pouvait y voir toute la déception et l'indifférence qu'elle ressentait à ce moment même...Mais au fur et à mesure qu'Emy discourrait, elle se radoucissait....et cela pouvait se lire dans ses yeux....comme tout d'ailleurs...elle disait qu’elle souffrait de la voir ainsi et à première vue, Raffi avant envie de lui demander pourquoi tant de méchanceté alors……

Elle l’écoutait en silence et son envie de pleurer était encore plus forte…Comment pouvait-elle se disputer pour un garçon, pour une histoire d’amour……Raffi savait pertinemment qu’elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas, mais elle y avait été contrainte contre son gré…..

Pourtant, Emy n’avait pas tort, Raffaella et son fort tempérament, un peu trop volcanique peut-être, n’avait pas pris la peine d’écouter son amie, elle n’avait pas chercher à comprendre, elle s’était braquée sur ses positions et sur ce point, elle ne pouvait contredire Emy….de toute manière, elle n’avait plus du tout envie de se disputer, et elle savait qu’ouvrir la bouche envenimerait les choses….

Par contre, Emy se trompait, Raffaella ne connaissait pas Christopher, elle pensait le connaître mais elle ne savait rien de lui, il était pour elle le substitut de son frère, il était si gentil avec elle, et il apparaissait qu’elle comptait pour lui, il lui avait dit des choses si agréables à la plage….elle ne le connaissait pas non, si ce n’est que oui, il était vraiment imprévisible…..

Et voila que maintenant la jeune américaine laissait à la jeune italienne, le choix. Soit elle restait et elle l’écoutait, soit elle partait….sauf que les deux solutions qu’on proposait à Raffi ne lui convenait pas du tout…..elle n’aimait pas qu’on lui force la main, et la, elle n’était pas prête à entendre quoi que ce soit. Emy rougit un peu, comme si elle venait de réaliser quelque chose….elle avait l’air génée et était étrangement calme a présent….trop calme peut-être…..quand soudain, elle ouvrit la bouche pour présenter ses excuses à Raffi….

Elle disait qu’elle aimait Raffi et qu’il fallait absolument qu’elle l’écoute, mais raffaella n’en était pas du tout capable……Elle soupira, attrapa le mouchoir que la jeune fille lui tendait toujours, s’essuya les yeux….son rimel avait sans doute coulé d’ailleurs….elle qui ne se maquillait très peu, elle n’était pas épargnée par ce genre de désagrément….. Elle avait prit le mouchoir pour annoncer à son amie qu'elle ne lui fermait pas la porte, parce qu'elle aussi elle l'aimait, mais qu'elle n'était absolument pas prête à écouter quoi que ce soit...:

« Emy, j’accepte tes excuses et je te présente les miennes, je n’aurais pas du me mêler de ce qui ne me regardait pas, mais je n’ai pas du tout envie de continuer cette discussion maintenant, mais je ne veux pas pour autant de te voir partir…….laisse moi le temps de digérer un peu tu veux…..tu devrais aller installer tes affaires…je vais rester un peu ici moi….. »

Elle sourit timidement à Emy……pour que celle-ci comprenne qu’elle était sincère sur toute la ligne…et qu'elle ne voulait pas que ce malentendu s'éternise.....

_________________

Merci à ma petite soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy P.
Populaire
Emy P.

Féminin Nombre de messages : 652
Age : 33
Coté Coeur : .::.Bon, je crois que je vais pas pouvoir me retenir bien longtemps, j'ai deja un pied dedans!!!.::.
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Lun 28 Aoû - 12:45

Le rejet du mouchoir , sur le coup, Emy l'avait pris plutot bizarrement, il y a a peine 5 minutes, elle aurait pu exploser de colère apres ce geste, mais maintenant, elle le prenait comme une volonté de rejet de leur amitié...Cette vacillation d'humeur avait causé un énorme trouble dans les rapports qu'entretenaient ces deux jeunes femmes...Emy se sentait tres mal apres ce qu'elle avait fait , apres les mots qu'elle avait prononcé...Elle savait qu'elle aurait du mal à recoller les morceaux, et est ce qu'elle le pourrait, elle ne savait plus comment agir apres le mal qu'elle avait fait!!!Le regard que Raffi portait sur elle était comme térrifiant, comme un un laser qui pourrait la tuer...Mais Emy ne se démontait pas, elle voualit s'expliquer, alors elle reprit ses paroles, même sii son amie n'avait pas vraiment l'air ni l'intention de faire des effortqs et d'être attentive non plus...Mais lorsqu'elle s'expliqua, elle se rendit compte que tout de même, le visage de la belle italienne s'était décrispé, et qu'elle retrouvait peu à peu son naturel...Mais le sourire accroché en permanance sur son visage avait vraiment disparu, et les larmes coulaient toujours sur sa peau claire qui n'avait que tres peu bonzée pendant les vacances...

Elle se rappelait des moments qu'elles avaient pu passé ensemble, le sentier, avec les photos qui d'ailleurs devaient etre pretes à l'heure qu'il est, et puis le séjour en Italie, où, elles avaient passé des instants magiques ensemble...Tout ça était à présent envolé, les heures de fous rire, et les soirées entre filles avec du chocolat et du Pop Corn mais accompagné d'eau inérale comme pour se déculpabiliser des calories du chocolat...Mais c'était bel et bien terminé, Emy préféra alors tourner les talons, en voyant son amie qui ne répondait plus...Les larmes lui vinrent alors aux yeux, comment avait elle pu devenir une peste à ce point, jamais cela ne lui était arrivé, mais pour une fois qu'elle était certaine de ses dires, Raffi n'avait pas voulu lui laisser une chance de s'expliquer, ce qui l'avait rendu totalement folle, mais ça n'était pas une raison pour faire ce qu'elle avait fait...C'était totalement fou...

Puis lorsqu'elle commença à avancer, elle fut obligée de se stopper tout net, raffi venait d'attraper le mouchoir refusé auparavant, pour qu'elle puisse s'essuyer les larmes qui coulaient encore...Emy aurait voulu prendre le mouchoir pour lui retirer les traces de mascara qui restaient mais mais elle préféra lui faire un simple signe pour lui faire comprendre...Et puis Emy reprit sa place initiale lorsque Raffaella commença à parler, et à expliquer qu'elle ne voulait plus en parler du moins plus pour le moment, mais qu'elle s'excusait elle aussi, de s'être mêlé de ce qui la regardait pas...Même si finalement, Emy aurait voulu se débarraser de ces explacations, elle hocha la tête pour faire comprendre qu'elle était d'accord, puis sorti un second mouchoir de son sac à main, raffi avait encore du noir sous les yeux...Elle s'approcha d'elle avec un petit sourire, puis essuya les dernière traces, elle voulait rester tranquille, tres bien emy pris alors le chemin de ses valises puis les attrapa pour aller s'intaller...Puis avant de grimper les escaliers, et de trouver Lex si c'était possible, elle se retourna vers Raffi...


"J'espère que tu me pardonneras, je t'aime de trop pour ne plus t'avoir à mes cotés ma douce..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poloche09.skyblog.com
Lex Coghlan
Bien intégré
Lex Coghlan

Nombre de messages : 165
Coté Coeur : Pas de ma faute, je suis fou d'elle !
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Lun 28 Aoû - 18:26

Lex avait passé quelques coups de fils rapide avant de redescendre se chercher de quoi grignoter.
Ces repas servis dans les avions ne lui avaient jamais plu, et ce même, s’il ne voyageait qu’en première classe.
Il était descendu rapidement son téléphone sans fil à l’oreille, et ne s’était arrêté en chemin que pour lire le petit mot qu’on avait bien voulu lui laisser sur la rampe d’escalier.
Puis après avoir trouvé de quoi calmer sa faim, il était remonté rapidement dans son bureau pour terminer ce qu’il avait commencé.
Les filles étaient parties chercher leurs affaires et les connaissant, elles ne seraient pas revenues avant deux bonnes heures.
Il leur fallu moins de temps que ça pour revenir, du moins l’une d’entre elle, mais il ne bougea pas, finissant de boucler un dossier qu’il devait présenter sur le champ par vidéo conférence.

C’est au cours de celle ci, qu’il entendit les premiers éclats de voix qui venaient du salon.
Les sourcils froncés, il remercia ses actionnaires, qui étant donné leurs airs étonnés les avaient certainement entendus eux aussi.

Il sortit de la pièce sans faire de bruit et descendit quelques marches, puis se stoppa net.
Il n’était peut être pas judicieux de s’en mêler pour le moment, aussi préféra t-il rebrousser chemin.
C’est ce qu’il commença à faire, mais lorsqu’il entendit le nom de Christopher, il décida de rester et même si cela ne se faisait pas, il continua d’écouter ce que les deux jeunes femmes avaient à se dire.

Ainsi donc, il avait osé revenir, franchement il ne doutait de rien celui là.
Le sang de Lex ne fit qu’un tour, s’il n’avait pas eu à passer dans le hall pour sortir, il serait bien aller trouver cet abruti pour lui en coller une mémorable et lui remettre les idées en place avant qu’il ne refasse du mal à Emy.
Puis il entendit quelques propos encore, pas toujours très sympathiques, également envers lui puisque Raffaella était attaquée sur sa relation avec lui, mais a part un léger froncement de sourcil il ne réagit pas plus que ça, Emy avait mal, et souvent lorsque l’on a mal, l’envie de faire du mal devint énorme, au point de balancer tout et n’importe quoi.

Les éclats de voix se calmèrent, il en déduit que le moment des explications et de la réconciliation était annoncé, aussi se fit il encore plus discret, et attendit d’être certain que l’orage soit passé pour descendre.
Il n’en n’eut pas vraiment le temps, Emy, venait d’entrer dans le hall et se trouvait maintenant face à lui, les yeux encore rougis d’avoir pleuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syberia.darkbb.com/index.forum
Emy P.
Populaire
Emy P.

Féminin Nombre de messages : 652
Age : 33
Coté Coeur : .::.Bon, je crois que je vais pas pouvoir me retenir bien longtemps, j'ai deja un pied dedans!!!.::.
Date d'inscription : 09/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Lun 28 Aoû - 19:13

Emy était arrivée alors devant ses bagages elle resta là les bras balants face à ses sacs...elle allait s'installer mais sans Raffi, ce n'était pas la même chose, elle ferait simplement croire qu'elle s'est installée et puis elle rangerais ses affaires plus tard, avec son amie, si c'était encore possible... Elle attrappa alors ses valises, mais une chose qu'elle était loin d'imaginer lui tomba devant les yeux...Lex était là il avait du surprendre la dispute et surement tout entendu...Emy sanglottait toujours, elle aurait pu s'effondrer en larmes si elle ne s'était pas retenue, mais elle ne devait pas, elle avait mérité ce qu'elle subissait, ses paroles bien plus hautes que ses pensées devaient être punies, et si Lex voulait qu'elle s'en aille elle l'aurait compris...Mais perdre un second ami maintenant, elle ne l'aurait certainement pas supportée...Elle tourna la tête dehors, pour regarder raffi, qui était encore toute chamboulée dehors...Elle avait besoin de lui, et Emy ne voulait les déranger, mais pourtant, c'était face à elle qu'il était, et elle lui devait quand même des explications, c'était de sa faute si cette dispute avait éclaté finalement...

Elle relongea ses yeux mouillés dans le regard de son ami, enfin sil le voulait bien...Mais pourtant son regard ne semblait pas blessant ni méchant, il avait du entendre ce qu'lle avait a propos de Lex et Raffi, ce qu'elle avait dit de plus bête surement dans sa vie...Jamais, elle n'avait pensé réellement ce qu'elle avait dit...Mais c'était trop tard, la colère l'avait emporté dans des contrées qu'elle n'avait jamais exploré et qu'elle ne voudrait plus retrouver...Elle ne savait plus trop quoi faire, monter sans rien dire pour déposer ses bagages, ou bien parler, elle ne pouvait pas faire semblant de rien, il était chez lui, et elles avaient du le déranger...Elle posa ses bagages à terre, puis resta muette un instnt, elle regarda une dernière Raffi, elle devaient ressentir la même chose...Mais, il fallait se lancer...Que dire, quoi faire , elle ne savait pas, mais elle devait agir...

"Oh Lex, je..euh...On t'a dérangé peut être, pardon!"

Plus rien n'avait pu sortir de sa bouche, ses yeux se remplir de larmes, elle ne pu se retenir longtemps en repensant aux mots qui avaient été prononcé...Mais, c'était impératif d'expliquer le motif de la dispute, même s'il avait du comprendre...

"C'est de ma faute ce qui c'est passé! Oh mon dieu, on est chez toi, et voila qu'on se dispute...Mais je pense que tu as compris que chris était revenu non? Enfin, si tu le savais pas encore et bien c'est fait...C'est la raison de cette dispute..."

Elle n'avait rien d'autre à dire, enfin si des milliers d'autres choses à expliquer, mais si Raffi n'avait pas voulu l'entendre, elle se doutait que Lex ferait de même, c'est pour cela que tant qu'il ne lui demanderait rien, elle n'irait pas plus loin dans ses explications...elle restait plantée là, sans rien dire...Elle avait du le blesser lui aussi, avec ses paroles, et se sentait plutot embarrassée qu'autre chose...Il en voulait à Christopher encore plus que Raffi, et étant donné la réaction de sa mailleure amie, elle n'imaginait pas qu'il sauterait au plafond d'entendre la décision de Emy...Mais, ele comprennait, elle était arrivée il y quelques heures malheureuse à cause de chris qui l'avait laissé tombé, et maintenant, elle devait leur faire comprendre qu'il avait fait ça sans vraiment prendre tout en considération, et qu'il aimait sincèrement Emy...Personne ne la croirait c'est certain!Et pourtant, elle aurait tellement aimé que quelqu'un la comprenne...Est ce que personne n'avait jamais fait d'erreur dans sa vie, rendu une personne malheureuse? Et apres tout ça, emême les plus gros drgeurs tombaient amoureux... Elle était tout à fait perdue...

"Oh, je suis vraiment nulle, d'avoir agit comme ça, mais...Je l'...Enfin, tu devrais aller voir Raffi, elle va pas tres bien, moi je dépose mes affaires et faire un tour, on parlera tous les deux si tu veux bien...Je voudrais en discuter avec toi quand les choses auront retrouvés leurs calme...A moins que tu souhaites des explications maintenant, ce qui serait compréhensible..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poloche09.skyblog.com
Lex Coghlan
Bien intégré
Lex Coghlan

Nombre de messages : 165
Coté Coeur : Pas de ma faute, je suis fou d'elle !
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Lun 11 Sep - 16:11

Peut être aurait il du être en colère, mais il ne l’était pas contre Emy.
La colère froide et que seul son regard pouvait trahir était pour Christopher, jamais au grand jamais, Emy n’aurait eu de telles paroles envers son amie, si cet oiseau de malheur n’était pas revenu chambouler la vie de la jeune fille.
Il descendit quelques marches vers elle, l’écoutant donner de vagues explications entre-coupées de sanglots qu’elle essayait de retenir.
Quand il fut arrivé à la marche juste au dessus d’elle, il lui releva le menton avec sa main, et planta son regard dans le sien, avec un sérieux qui marquait la gravité de la situation.

"Emy, personne ne peut se mettre à ta place, ni même te dicter la conduite à adopter, tu es suffisamment intelligente pour savoir ce que tu dois faire, mais sache une chose …Si Christopher n’était revenu que dans le seul but de te refaire du mal, je m’occuperai personnellement de lui. "

Il passa sa main sur le visage de la jeune femme et essuya une trace de rimmel encore fraiche sur sa joue.

"Va donc te changer les idées, nous reparlerons de tout ça plus tard, si tu en éprouves le besoin, moi comme tu me l’as si bien conseillé, je vais m’occuper de Raffi "

Il se pencha légèrement et l’embrassa sur le front avant de passer sur son côté et de traverser la pièce pour rejoindre celle dont la tristesse était plus que visible.
Il entendit simplement la porte d'entrée s'ouvrir puis se refermer sur une Emy, en proie certainement à de terribles remises en question.
Raffella avait l'air desepèrée, seule assise sur une des chaises de la terrasse, le regard baissé sur ses chaussures, essuyant du revers de sa main les quelques larmes qui coulaient encore sur sa peau délicate.
Il s’accroupit devant elle, mettant ainsi son visage à sa hauteur, et pencha la tête sur le côté attendant que Raffella croise son regard.
Lorsqu’elle le fit enfin, il lui prit la main et lui adressa un léger sourire plein de tendresse.

"Ca va aller mon cœur, Emy est une grande fille. "

« Mon cœur », c’était bien la première fois qu’il prononçait de tels mots, et pourtant il les avait dit avec un naturel qui le surprit lui même et qui accentua l’espace d’un instant son sourire.
Il s’approcha d’elle et déposa un baiser sur ses lèvres encore salées des larmes qui y avait coulé.

"Et puis, ce qu’elle a pu te dire c’était sous l’effet de la colère, elle n’en pensait pas le quart, j’en suis sure…A nous maintenant de l’aider à faire le bon choix en mettant nos aprioris sur Christopher de côté. Crois tu que l’amie sincère que tu es y arriveras ?"

La question était stupide, bien sur que Raffi y arriverait, Raffaella c’était d’abord un torrent d’émotions qui par moment débordait, mais un torrent puissant et régulier que rien n’arrivait à détourner. La réflexion qu’avait fait Emy, quant à leur relation avait été écarté sciemment, mais il savait qu’ils devraient l’aborder tout ou tard, seulement il pensait que ce n’était pas forcément le moment pour Raffi et il n’en parla pas
Il se contenta de se relever en entrainant la jeune femme avec lui et de la prendre contre lui, pour la bercer doucement dans ses bras qui ne demandaient que ça.


[hj : désolé pas beaucoup d'inspi silent ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syberia.darkbb.com/index.forum
Raffaella
*Star de l'University*
Raffaella

Féminin Nombre de messages : 1048
Age : 36
Coté Coeur : Briseuse de carapace professionnelle..et oui, j'ai pris du galon....
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Lun 11 Sep - 21:48

Raffaella était toujours assise sur sa chaise, les yeux hagards fixant ses chaussures mais sans vraiment les voir. Elle se remettait en question, elle réfléchissait à tout ce qu’il venait de ses passer, et à tout ce qu’Emy avait pu lui dire….elle culpabilisait aussi, se rendant bien compte qu’elle n’y était pas allée de main morte avec son amie mais elle se sentait trahie.

C’est le claquement léger de la porte d’entrée qui réveilla Raffi, fixant toujours les dalles de la terrasse. C’est quand Lex s’accroupit devant elle qu’elle releva légèrement la tête dans sa direction, mais elle était si ennuyée par la situation. Elles avaient été invitées et elles n’avaient rien trouvé de mieux à faire que de se disputer chez Lex, alors qu’il était en train de travailler. Elle évitait son regard quand il lui prit la main, lui souriant et l’appelant mon cœur…..c’est bien la première fois qu’il utilisait ce genre de mot pour lui parler. Non seulement, il devait sans doute être une des rares personnes à l’appeler par son prénom, utilisant que très rarement son diminutif, mais voila qu’il l’appelait mon cœur avant de lui prendre la main et de déposer sur ses lèvres un baiser avant de prendre la parole.

Oui, elle essaierait de mettre de côté ses appréhension, laissant vivre son amie la vie qu’elle l’entendait en étant la pour elle s’il lui faisait encore une fois du mal. Elle regrettait tellement de s’être emportée. Elle n’avait vraiment pas du tout été à la hauteur aujourd’hui, que ce soit face à la détresse ou la joie de son amie, elle avait été tout sauf une amie à l’écoute. Elle se sentait si minable en fait. Alors, à sa question, elle se contenta d’un signe de tête.

Il se releva sans lacher Raffi, l’entraînant ainsi dans ses bras. Ils étaient si rassurant et elle s’y sentait tellement bien. Elle le serra un peu plus fort avant de soupirer et de prendre la parole, sans avoir quitter ses bras

« Je me sens minable, aujourd’hui, je n’ai pas su l’écouter, et d’un autre côté, je me sens complètement trahie…elle s’est servie de mes confidences pour me blesser….. et puis, je suis ennuyée vis à vis de toi.....on aurait pu aller se disputer ailleurs....tu travaillais en plus....Je suis désolée »

Elle soupira une fois de plus avant d’enchaîner sur un ton qu’elle voulait un rien plus enjoué, ou simplement détaché….

« La journée avait si bien commencé… » lança-t-elle avant de sourire à Lex. « mais on va pas se laisser faire, si on bougeait un peu, se changer les idées, rire, s’amuser » continua-t-elle juste avant de l’embrasser… « …..euh…..que dirais-tu du parc d’attraction ? en plus, il parait qu’il y a une nouvelle attraction super grisante…. »

Elle plongea des yeux pleins d’envie dans ceux de Lex et elle lui adressa un sourire sincère. Evidemment, elle n’était pas aussi enjouée que d’habitude. Elle savait qu’à un moment où un autre, il faudrait qu’il discute sérieusement, donc…autant détendre l’atmosphère un maximum avant cela et oublier le mauvais moment qu’elle venait de passer avec sa meilleure amie.

_________________

Merci à ma petite soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lex Coghlan
Bien intégré
Lex Coghlan

Nombre de messages : 165
Coté Coeur : Pas de ma faute, je suis fou d'elle !
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Sam 16 Sep - 22:36

Comme il la sentait fragile dans ses bras, elle, qu’il avait toujours vu si forte, et si pleine de vie, là il sentait vulnérable et anéantie.
Il serait prétentieux et purement égoïste de dire que cette situation ne lui était pas si désagréable que ça, oh bien sur il ne se réjouissait pas de se qui venait de se passer, et il n’aurait pas voulu que les deux jeunes femmes se disputent ainsi, mais la sentir fragile au creux de ses bras était une sensation nouvelle qui n’était pas pour lui déplaire.
Avec une infinie tendresse presque protectrice, il passa sa main dans ses cheveux, dégageant ce visage, qu’il avait de plus en plus de mal à ne pas dessiner dans son esprit à chaque minutes de la journée.

"Tu n’es pas minable, Raffaella, tu es la personne la plus entière que je connaisse, ce qui ne laisse pas de place pour la demi mesure"

Il se rapprocha lentement d’elle et déposa un baiser sur son front, en appréciant le contact chaud et doux sous ses lèvres.

"Je pense qu’Emy ne s’attendait pas à une autre réaction de ta part, celle ci prouve combien tu l’aimes et je suis certain qu’elle en a conscience. En tous cas, moi je ne suis pas surpris, je crois même que j’aurai été un peu déçu si tu n’avais pas réagi comme cela, c’est cette Raffaella que j’aime et pas une autre. "

Le corps solide de Lex se détacha lentement de celui gracile de la jeune italienne dont il caressa doucement les épaules comme pour la réchauffer d’un froid qui n’existait que dans son cœur encore meurtrie.

Raffaella voulait se changer les idées, que cela ne tienne, il en serait donc ainsi, et ce malgré le peu d’entrain que Lex avait pour le genre de lieu cité par la belle. Son sourire s’élargit répondant à celui sincère mais encore timide de celle qu’il avait face à lui.

" Va pour le parc d’attraction, rien de tel que deux ou trois loopings pour remettre les idées de chacun en place, et puis il devrait y avoir la moitié du campus là bas à cette époque de l’année, de quoi alimenter les rumeurs de la rentrée … "

Un clin d’œil amusé lancé en riant, vint clôturer le sujet avant que Lex n’attire Raffaella à l’intérieur pour attraper son portefeuille qu’il glissa dans la poche arrière de son jean, et qu’ils ne se dirigent ensemble vers la porte.
La main posée sur la poignée il se retourna alors vers elle, et passa sa main autour de sa taille, pour l’attirer à lui et lui donner un baiser passionné et emplie d’une fougue qu’il avait de plus en plus de mal à retenir lorsqu’il était avec elle.
Il la lâcha quelques secondes plus tard le sourire aux lèvres et le regard plein de malice.

" Pas sur de trouver un manège susceptible de m’apporter autant de sensations fortes …"

Le bras attira la porte vers lui et elle s’ouvrit sur une rue ensoleillé qui n'aurait, c'était vrai pas du commencer comme cela .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syberia.darkbb.com/index.forum
Raffaella
*Star de l'University*
Raffaella

Féminin Nombre de messages : 1048
Age : 36
Coté Coeur : Briseuse de carapace professionnelle..et oui, j'ai pris du galon....
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   Dim 17 Sep - 20:17

Dans ses bras, elle se sentait bien mieux, comme si plus rien ne pouvait l’atteindre. C’était si agréable de se sentir protégée même lorsqu’on est loin de chez soi. La sécurité, c’est primordial à la survie de l’être humain au même titre que boire ou manger. Alors, dans ses bras, il ne lui manquait rien.

C’est avec toute la tendresse qui le caractérisait tant qu’il glissa sa main dans les cheveux de la jeune fille. Raffi respira une bonne fois pour se dégager de ce poids qui l’oppressait, toute cette pression aujourd’hui, ellle la gérait très mal, mais en plus de sa présence si rassurante, Lex savait trouver les mots pour la rassurer. Elle plongea ses grands yeux noirs rougis par ses pleurs dans ceux de cet homme si prévenant avec elle, qui arrivait même à la complimenter. Pour Raffaella, lui dire qu’elle était une fille entière valait plus qu’un compliment bateau comme, « tu es la plus belle »….Bien entendu, ce sont des compliments qui font également plaisir, mais dans ces moments où elle se sent si mal, les mots qu’il utilisait lui était d’un plus grand réconfort. Elle lui sourit, touchée et il s’interrompit pour lui offrir un baiser sur le front avant de continuer et d’user de mots extrêmement plaisant à entendre. Elle sentait ses joues rosir, les sentant brûlés mais comment en aurait-il pu en être autrement, en l’espace de quelques minutes il l’avait appelé mon cœur et maintenant, voila qu’il parlait de la Raffaella qu’il aime. Pour beaucoup, cela ne voulait sans doute rien dire, ce n’était qu’un infime détail, mais Lex comptait pour Raffaella alors, cette pseudo futilitél ne pouvait que lui faire chaud au cœur…Instinctivement, c’est un petit sourire en coin que dessina les lèvres de Raffi et la tête baissée elle le regardait les yeux levés dans sa direction….

« Alors, je n’ai rien à regretter, je n’aurais pas voulu te décevoir….mais dis moi, elle a d’autres qualités cette Raffaella que….comment tu as dit au juste ? »

Elle s’adressait à lui, la voix pleine de malice, il n’aurait pu lui faire plus plaisir et elle n’aurait pu ne pas soulever ce point. Le contraire n’aurait pas collé avec sa personnalité. Pourtant, elle ne voulait pas le mettre mal à l’aise, son discours avait l’air si sincère qu’elle se doutait qu’il n’avait sans doute pas fait exprès mais c’était trop tentant pour faire semblant de rien, d’autant plus que cela avait le mérite de faire sourire Raffi.

Par contre, sil elle était enchantée qu’il cède à ses caprices, alors qu’elle se doutait qu’il ne devait pas raffoler des parcs d’attraction, elle sourit un peu moins lorsqu’il parla des rumeurs de la rentrée. IL fallait qu’ils en parlent et il venait sans doute de lui tendre une jolie perche pour aborder le sujet mais à ce moment précis, elle ne se sentait pas du tout capable d’en parler tout de suite et pourtant, elle sentait que le sujet lui brûlait les lèvres. Il était rare qu’elle laisse un sujet qui la tracasse en suspens, et cela faisait un moment qu’elle avait besoin d’en parler…..la réflexion d’Emy n’avait fait qu’accentuer ces petites craintes vis-à-vis du statut de Lex.

" OH oui, les bonnes vieilles rumeurs, je les avais oubliée celles-la…. … " dit-elle ironiquement alors que Lex avait plutôt l’air de s’en amuser.

Il l’emmena à l’intérieur et en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, ils étaient presque dehors. Raffaella, eut à peine le temps d’attraper son sac qu’avant de quitter les lieux, le professeur saisit la taille de l’italienne, pour lui offrir un frénétique baiser. Même si elle avait voulu lutter, elle ne pouvait que se laisser aller à ses sensations que ses baisers faisaient naître en elle. Sans doute, plus vulnérable aujourd’hui au vu de la situation. C’est quelques secondes plus tard qu’il la laissa reprendre ses esprits commentant cet instant…..

Etrangement, Raffaella n’avait pas grand-chose à dire si ce n’est un « J’en doute aussi…… » le tout agrémenté d’un sourire tout aussi malicieux que le regard de Lex….

Et c'est ainsi qu'ils quittèrent la villa....en direction du parc d'attraction......

_________________

Merci à ma petite soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Villa de Lex Coghlan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Villa de Lex Coghlan
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» David Villa Icon
» David Villa & Basket
» HRP : Description de la Villa
» Villa River en image.
» [TERMINE] Epilogue. ? (Taylor A. Lacey)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
University :: Les Residences :: Résidence Professorale-
Sauter vers: